Enfin partenaires !

IMG_0130

Le 23 mars 2017 fera date dans l’histoire des relations entre Bordeaux Métropole et les territoires à sa périphérie. Pour la première fois, l’agglomération bordelaise et l’agglomération libournaise décident de nouer un partenariat de coopération territoriale. C’est une révolution !

Souvent considérée avec méfiance, parfois même avec défiance, la métropole bordelaise a longtemps joui de la réputation « d’ogre démographique et économique » auprès de se voisins girondins. « Il est temps de mettre un terme à cette légende » estime Alain Juppé lors de l’ouverture du 1er séminaire de travail réunissant les élus de Bordeaux Métropole et de la communauté d’agglomération du Libournais (CALI).

Ce changement de paradigme ne serait pas possible sans la volonté de deux hommes ; deux hommes capables de dépasser les clivages politiques, le poids de l’histoire et l’inertie des habitudes. Ainsi, Alain Juppé, président de Bordeaux Métropole, maire de Bordeaux, et Philippe Buisson, président de la Cali, maire de Libourne, ont décidé, fin 2014 de débuter une coopération entre leurs intercommunalités.

Grâce à Mylène Villanove, cheville ouvrière de ce rapprochement « gagnant-gagnant » comme elle aime le rappeler, un dialogue constant s’est poursuivi, afin de préparer l’officialisation d’un partenariat décliné en un projet de protocole (2017-2020) et un programme de travail annuel (2017-2018) structurés autour de trois axes : l’accueil et la mobilité des populations, le développement économique et touristique, les approvisionnements en circuits courts de la valorisation des ressources locales.

Ce premier séminaire, étape charnière des relations entre Bordeaux Métropole et la Cali, a permis aux élus d’évoquer des pistes de travail afin de développer notamment le tourisme fluvial, l’œnotourisme et le tourisme patrimonial. La question des déplacements et du logement a également fait l’objet de débats riches en proposition. La création d’un transport en commun en site propre, « type car à haut niveau de services », et la réalisation d’une piste cyclable reliant Libourne à Bordeaux ont ainsi été évoquées.

« Enfin nous allons faire ensemble. Et il y a tant à faire » souligne Philippe Buisson, avant d’énumérer quelques pistes de réflexion tels que le grand contournement par l’Est, la coopération entre Libourne et Bordeaux pour accueillir des entreprises de logistique ; et de reprendre deux propositions d’Alain Juppé : la création d’un syndicat mixte des transports entre la Région, Bordeaux Métropole, et d’autres intercommunalité, ainsi que la déclinaison de la marque « Magnétique Bordeaux » en « Magnétique Libourne ».

Ce nouveau partenariat se veut, comme le souligne Alain Juppé, dans un esprit girondin de cogestion et de modération entre les édiles locaux. « Il faudra également y impliquer la population, si nous voulons en faire une réussite partagée ».