L’expérience du pont de pierre, premier test positif et initiateur de nouveaux modes de déplacements

///L’expérience du pont de pierre, premier test positif et initiateur de nouveaux modes de déplacements

L’expérience du pont de pierre, premier test positif et initiateur de nouveaux modes de déplacements

Initiée début août pour une durée de deux mois, l’expérience du pont de pierre‎ permet un accès privilégié aux piétons et vélos. Cette initiative a pour objectif de soulager ce pont en mauvais état, mais aussi de lutter contre la pollution de l’air et de ‎privilégier la circulation en vélo et transports en commun.

Un premier bilan a été tiré à mi-parcours, début septembre, avec des résultats on ne peut plus encourageants. Durant le mois d’août, ce sont un peu plus de 400 000 passages de piétons et cyclistes (50% piétons et 50% de cyclistes) qui ont été comptabilisés. En ce qui concerne le début du mois de septembre, force est de constater que, malgré la fermeture du pont de pierre aux voitures, il n’y a pas eu ‎d’augmentation de la congestion du trafic durant cette rentrée 2017.

En effet, un véritable report modal s’est effectué. En temps normal‎, ce sont 15 000 véhicules qui empruntent chaque jour le pont de pierre. Après sa fermeture, 7 000 véhicules franchissent le pont Saint-Jean, 3 000 se sont reportés sur la rocade, 1 500 utilisent le pont Chaban-Delmas et 500 traversent toujours l’ouvrage en taxis ou en bus, des moyens de transport encore autorisés à franchir le pont.

De plus, après avoir adopté son deuxième plan vélo fin 2016, la métropole bordelaise souhaite devenir la capitale française du vélo et une référence européenne en la matière.

Pont de pierre

Cette expérimentation a été minutieusement préparée par les services métropolitains à travers des réunions, concertations, études de circulation et aménagement sur les autres ponts afin d’en favoriser l’accès et d’obtenir un trafic routier fluide. À terme, l’ambition est que 40 % d’automobilistes changent leurs comportements et n’utilisent plus leurs voitures.

La fermeture du pont aux automobilistes devrait être prolongée jusqu’en janvier 2018, date à laquelle une décision définitive sera prise.

 

Cette expérience novatrice en matière de déplacement, donne satisfaction au Président de Bordeaux Métropole, Alain Juppé, pour qui « le pont sans les voitures, c’est le sens de l’histoire ».

Communauté d’Avenir souhaite donc que cette initiative rencontre un franc succès afin d’améliorer le cadre de vie des habitants de la métropole bordelaise !

2017-09-29T17:12:47+00:00