Coup de projecteur sur le transfert des équipements d’intérêt métropolitain

///Coup de projecteur sur le transfert des équipements d’intérêt métropolitain

Coup de projecteur sur le transfert des équipements d’intérêt métropolitain

Au cours de ce mois de septembre, plusieurs équipements sportifs ou culturels communaux d’intérêt métropolitain ont été transférés à Bordeaux Métropole. Agnès Versepuy, Vice-présidente en charge des équipements d’intérêt métropolitain et maire du Taillan-Médoc, nous éclaire sur ces transferts.

Nous avons fait en sorte de travailler au cas par cas avec chacune des villes concernées pour aboutir à un partenariat qui soit gagnant-gagnant, je veux dire par là qui satisfasse aussi bien la commune que la Métropole. Pour cela, c’est un véritable travail de sur-mesure que nous avons engagé avec les villes, chaque cas étant unique. Ces moments de réflexion et de concertation ont en effet tenu compte de la spécificité de l’équipement concerné. Il n’y a pas de rapport entre le Matmut Atlantique de Bordeaux et le Carré des Jalles de Saint-Médard, si ce n’est qu’ils sont tous deux d’intérêt métropolitain. Il nous fallait tenir compte de l’historique de l’équipement et ne pas bouleverser ce qui fonctionne bien à travers ce transfert juridique de propriété.

A travers ces transferts, la volonté conjointe des communes et de la Métropole est de doter le territoire de pôles culturels et sportifs profitant à l’ensemble des habitants de l’agglomération. Ces équipements accueillent déjà des manifestations d’envergure nationale, voire internationale. L’objectif est bien sûr que cette nouvelle organisation puisse séduire un public encore plus large.

Le deuxième point positif est évidemment l’implication de la Métropole dans la gestion des équipements qui s’apparente à une relation propriétaire/locataire. Si l’on veut résumer, disons que la Métropole assure les gros entretiens et les travaux d’extension ou de rénovation, tandis que la commune conserve l’entretien courant et les coûts de fonctionnement (charges diverses, fluides, …).

7 sites ont été désignés d’intérêt métropolitain. 3 concernent la culture : le Carré des Jalles à Saint-Médard en Jalles, le Musée de la Création Franche de Bègles et l’Aréna de Floirac dont la construction est en bonne voie. 4 équipements concernent le sport : la Maison des Iris à Lormont, le stade Pierre Paul Bernard à Talence où se tient le Décastar, le stade Matmut Atlantique de Bordeaux et le futur stade nautique métropolitain de Mérignac.

C’est déjà une première étape importante et il nous faut d’abord « digérer » ces transferts. Nous envisageons d’autres transferts de compétence au 1er janvier 2019.

Cela me donne l’occasion de remercier les services de Bordeaux Métropole qui font vivre cette nouvelle organisation avec des comités techniques réguliers et un comité de suivi, afin que les échanges demeurent fréquents entre la Métropole et les communes concernées.

2017-10-12T14:20:17+00:00